m

Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auctor, nisi elit.

m
Image Alt
Les produit phytosanitaires ne sont pas dangereux pour la santé

Les produits phytosanitaires de synthèse sont-ils dangereux pour la santé des agriculteurs ?

L’utilisation de produits phytosanitaires est soumise à des exigences. Une part des recommandations concernent la protection sanitaire de l’agriculteur et de ses collaborateurs. Le suivi strict des recommandations d’utilisation constitue une exigence indispensable pour eux. Mais ces recommandations sont parfois compliquées, et leur mise en œuvre n’est pas toujours garantie. Enfin, il y a de nombreuses manières d’être exposé à la toxicité des produits, par exemple par les travaux agricoles dans les parcelles après un traitement.

Les dangers des produits de traitement ne s’arrêtent pas au moment où le pulvérisateur est mis sur Off

Les agriculteurs qui utilisent des produits phytosanitaires doivent respecter les exigences officielles (masque, lunettes, gants…)

Il va de soi que moins l’agriculteur s’expose aux produits phytosanitaires de synthèse qu’il utilise, en respectant à la lettre les recommandations officielles, moins il met sa santé en danger.

Toutefois, l’inhalation des vapeurs des produits de traitement (qui sont présentes dans l’air souvent plusieurs heures après le traitement) peuvent constituer un problème autant pour la santé des agriculteurs que pour celle des personnes qui passent sur les chemins de campagne.

Les agriculteurs se mettent aussi au contact des produits phytosanitaires en pénétrant dans les cultures après les traitements. C’est le cas par exemple pour les travailleurs qui effectuent les opérations manuelles d’effeuillage de la vigne. Les substances chimiques qui restent sur le feuillage peuvent être absorbées par la peau jusqu’à plus d’une semaine après la pulvérisation du produit. Les mesures de protection recommandées (masque, lunettes, gants…) ne sont pas toujours suivies par les travailleurs, malgré qu’elles soient obligatoires, car souvent inconfortables, particulièrement en périodes chaudes.

En France, certains cancers et la maladie de Parkinson sont reconnus comme maladies professionnelles liées à l’emploi de certains produits phytosanitaires par les agriculteurs.

Malgré les signaux d’alerte lancés par les scientifiques, les pouvoirs publics et les politiciens ne sont pas toujours disposés à reconnaître la dangerosité de certains produits phytosanitaires pour la santé. Il n’en va pas de même pour les tribunaux, qui s’adressent aux scientifiques pour obtenir des avis d’experts. En Californie par exemple, Monsanto a été condamné par des tribunaux à indemniser des agriculteurs victimes de cancers.

En conséquence, le renoncement aux produits phytosanitaires de synthèse serait un progrès majeur pour  la santé des travailleurs agricoles

Pesticides et cancers. INRAE 2020 (Laurence Huc).

EPI (équipement de protection individuelle) 

Produits phytosanitaires, travailler en sécurité (SECO- SEcrétariat à l’éCOnomie, 2019)

Des substances chimiques sont absorbées par la peau lors des opérations manuelles d’effeuillage

Mise à jour 18.02.2022